Initiés par l'Université des Langues étrangères de Beijing, les Les MOOCS chinois pour les études étrangères (en anglais  : China MOOCs for Foreign Studies, ci-après dénommés les CMFS) ont été fondés, le à l’initiative de l’Université des Langues étrangères de Beijing, le 23 décembre 2017 à Beijing, en Chine. C'est une o Organisation à but non lucratif à l'’échelle nationale formée par, nous réunissons des universités et des facultés d'’études étrangères qui s'’efforcent de promouvoir les MOOCs de langues et de cultures étrangères en Chine. Actuellement, le CMFS nous compteons 136 membres.
Notre mission
Initiés par l'Université des Langues étrangères de Beijing, les Les MOOCS chinois pour les études étrangères (en anglais  : China MOOCs for Foreign Studies, ci-après dénommés les CMFS) ont été fondés, le à l’initiative de l’Université des Langues étrangères de Beijing, le 23 décembre 2017 à Beijing, en Chine. C'est une o Organisation à but non lucratif à l'’échelle nationale formée par, nous réunissons des universités et des facultés d'’études étrangères qui s'’efforcent de promouvoir les MOOCs de langues et de cultures étrangères en Chine. Actuellement, le CMFS nous compteons 136 membres.
Ce que nous faisons
En tant que première allianceLa première association de MOOC pour les languétudes étrangères en Chine, CMFSnous rassembleons des cours de langues étrangères de grande qualité ainsi que d'’excellents enseignants des universités et collèges membres et ; nous offreons aux apprenants du monde entier un enseignement des langues de haute qualité. Il s’efforceNous nous efforçons également de formuler le plan de développement des MOOCs pour les études étrangères et d’établir les normes du programme d’études, ainsi que d’améliorer les systèmes de certification, d’évaluation et de test de la qualité des MOOCs en Chine. En outre, le CMFSnous favoriseons la reconnaissance mutuelle des crédits et des diplômes entre les universités membres. Parallèlement, ilnous effectueons des recherches sur les habitudes des utilisateurs de MOOCs (en particulier des MOOC pour langues étrangères), collecteons et analyse dons les données et transmetformulons des propositions sur le développement du secteur.
En outre, le CMFS s’efforce denous cherchons à créer une plate-forme pour le partage d’informations, la communication et la formation continue entre ses membres, et deà renforcer les échanges universitaires internationaux en développant les programmes internationaux d’apprentissage des langues et en attirant des experts, des universitaires et des jeunes étudiants du monde entier pour collaborer à la réalisation des notre objectifs suivants: , qu’est le développement de MOOCs.
Nos membres
En outre, le CMFS s’efforce denous cherchons à créer une plate-forme pour le partage d’informations, la communication et la formation continue entre ses membres, et deà renforcer les échanges universitaires internationaux en développant les programmes internationaux d’apprentissage des langues et en attirant des experts, des universitaires et des jeunes étudiants du monde entier pour collaborer à la réalisation des notre objectifs suivants: , qu’est le développement de MOOCs.
Les membres du e notre premier comité permanent du CMFS proviennent de ’une part de 15 meilleures universités d'’études internationalétrangères en Chine, telles que l'’Université des Langues étrangères de Beijing, l'’Université des EÉtudes internationales de Shanghai, l'Université des affaires étrangères et des universités complètes de première classe telles que l' et l’Institut de diplomatie ; de l’autre part des universités pluridisciplinaires de première classe, à titre d’exemple l’Université Tsinghua, l'’Université de Pékin et l', l’Université de Nanjing. et l’Université Fudan. Avec leurs propres méritesGrâce à leur expertise dans la discipline, il ces universités offriront un large éventail de cours en langues, culture, politique, économie et commerce, diplomatie et études culturelles. En outre, beaucoup d’entre eux ont déjà de l’expérience et ont grandement contribué aux développement des MOOCs. Le ministère chinois de l’Éducation a qualifié certains cours de membres de « Cours ouverts en ligne nationaux de haute qualité». En outre, à l’échelle nationale ». À cela s’ajoute le soutien important des chercheurs et des experts de la discipline apportent au CMFS un soutien important dans ur la création d’une plate-forme internationale d’échanges universitaires de premier ordre pour les cours de langues et d’études étrangères.
Notre plate-forme
Les membres du e notre premier comité permanent du CMFS proviennent de ’une part de 15 meilleures universités d'’études internationalétrangères en Chine, telles que l'’Université des Langues étrangères de Beijing, l'’Université des EÉtudes internationales de Shanghai, l'Université des affaires étrangères et des universités complètes de première classe telles que l' et l’Institut de diplomatie ; de l’autre part des universités pluridisciplinaires de première classe, à titre d’exemple l’Université Tsinghua, l'’Université de Pékin et l', l’Université de Nanjing. et l’Université Fudan. Avec leurs propres méritesGrâce à leur expertise dans la discipline, il ces universités offriront un large éventail de cours en langues, culture, politique, économie et commerce, diplomatie et études culturelles. En outre, beaucoup d’entre eux ont déjà de l’expérience et ont grandement contribué aux développement des MOOCs. Le ministère chinois de l’Éducation a qualifié certains cours de membres de « Cours ouverts en ligne nationaux de haute qualité». En outre, à l’échelle nationale ». À cela s’ajoute le soutien important des chercheurs et des experts de la discipline apportent au CMFS un soutien important dans ur la création d’une plate-forme internationale d’échanges universitaires de premier ordre pour les cours de langues et d’études étrangères.